Immobilier : première en France, un immeuble résidentiel 22-26 sera construit en 2025 à Lyon

Le 2226, c’est son nom, pour 22 degrés l’hiver, 26 l’été. Ce type d’immeuble existe depuis 2013 en Autriche, ainsi que dans d’autres pays voisins, mais c’est une première en France. Cette nouvelle construction d’immeuble d’habitation se veut être la plus sobre de France à ce jour. Toutefois, afin de parer toute potentielle déconvenue, cet immeuble sera bien connecté au système de chauffage urbain de la ville de Lyon...

Publié le

 Nexity, immeuble 22-26

Nexity, le constructeur, n’en est pas son coup d’essai. Les projets d’immeubles de bureaux économes en énergie, sans ventilation mécanique, de climatisation et de chauffage où les conditions de confort intérieures sont optimales et où la température reste comprise toute l’année entre 22 et 26 degrés (2226) sont connus. Ce qui est plus rare est de proposer ce type d’immeuble pour du résidentiel.

 Nexity, un immeuble résidentiel 2226 à construire à Lyon

Ce n’est pas une révolution. Ces immeubles du type 2226 existent déjà en Suisse, Autriche ainsi qu’en Belgique depuis quelques années. Les premiers bilans sont satisfaisants, sans climatisation, mais avec une bonne gestion des flux d’airs, ces immeubles restent agréables à vivre durant les été chauds. Mais il s’agira bien d’une première en France et qui plus est à Lyon, une ville dont les aléas climatiques sont importants (fortes chaleurs en été, taux de pluviométrie parmi le plus élevé de France, dus aux forts orages estivaux). Ainsi, conçu par l’architecte autrichien Baumschlager Eberle, cet immeuble verra le jour en 2025 dans le quartier de la Confluence à Lyon (le lieu où la Saône se jette dans le Rhône). L’idée est de proposer une température régulée de 26 degrés l’été maximum et de 22 degrés l’hiver, sans avoir recours à un système interne de climatisation ni de chauffage. Un défi de taille puisque les températures peuvent grimper au-delà des 30 degrés l’été à Lyon très facilement. L’absence de vent ne permettant pas d’aérer correctement certains jours, il est probable que cette température de 26 degrés soit atteinte durant une grande partie de l’été. Par ailleurs, maintenir 22 degrés l’hiver, alors que la norme recommandée d’économie d’énergie n’est que de 19 degrés, est avant tout un argument afin de ne pas faire fuir les potentiels acheteurs. Par ailleurs, le constructeur s’empresse d’indiquer que cet immeuble sera tout de même bien équipé de radiateurs et connecté au réseau de chauffage urbain de la ville de Lyon. Il est en effet difficile de chauffer un bâtiment en hiver, par temps de brouillard (taux d’humidité important) quand la température extérieure est inférieure à 5 degrés.

 Une consommation d’énergie de 2 Kw/H par m2 par an

Sans climatisation, la consommation électrique de l’immeuble chute radicalement. C’est bien là ou situe le principal levier d’économie. Le climat de la région de Lyon peut être qualifié de continental, des étés pouvant être très chauds et des hivers pouvant connaître des épisodes de gel de plusieurs jours d’affilée. L’optique du cabinet d’architectes Baumschlager Eberle, concepteur de cet immeuble, repose l’orientation du bâtiment et en mettant en oeuvre des matériaux capables de stocker et de restituer la chaleur comme la fraîcheur. Les immeubles « 22-26 » ont montré qu’ils étaient économiques pour leurs occupants tout en n’étant pas plus chers à construire, ni à exploiter. L’on se demande alors pourquoi il faut attendre 2025 pour disposer de tels immeubles, alors que nos anciens savaient déjà comment construire des maisons parfaitement isolées contre les fortes chaleurs dans le Sud de la France.

 Un premier immeuble 2226 en Suisse

JED 2226 est le premier développement d’un bâtiment zéro énergie de FREO. D’autres projets réalisés selon le concept de bâtiment 2226 sont prévus à l’avenir. L’immeuble de bureaux révolutionnaire à Schlieren / Zurich peut se passer de systèmes de chauffage, de ventilation et de climatisation. Le climat intérieur est autorégulé et contrôlé par capteurs. Ce concept de bâtiment durable unique et l’architecture permettent d’atteindre un niveau de charges très faible comparé à celui des bâtiments traditionnels. Le concept de bâtiment 2226 porte la griffe de M. le professeur Dietmar Eberle (baumschlager eberle architekten). Celui-ci souligne les avantages du concept de bâtiment révolutionnaire : «  Il s’agit de confort. L’économie d’énergie et, donc, les avantages économiques, ne sont que les effets secondaires bienvenus de notre concept, qui ménage les ressources. »

 Des murs de 60 cm

La conception de ces bâtiments repose sur une enveloppe ultra-isolante de deux rangées de briques de 30 centimètres, du triple vitrage et du béton bas carbone. En appui, une myriade de capteurs et un logiciel pilotant notamment la ventilation permettent de « maintenir le bâtiment en équilibre », en tenant compte de l’hygrométrie, de la température et de la qualité de l’air de chaque pièce.

 Un logiciel qui ne doit pas être bugué...

Cet ensemble doit permettre à l’immeuble de s’autoréguler sans intervention extérieure, mais pas sans quelques réflexes de sobriété de la part des occupants. Un logiciel contrôle les flux d’aération et ouvre certaines colonnes d’air lorsqu’un besoin apparaît. L’immeuble est bardé de capteurs, autant de points de suspicion de défauts en cas de constatation de défaut de régulation de la température. Mais les habitants devront eux-mêmes avoir des comportements adéquats afin que la température maximale promise soit tenable. Nexity a donc prévu un assistant à maîtrise d’ouvrage qui va accompagner les propriétaires dans la prise en main de leur habitat et pour vérifier les promesses, un monitoring du comportement du bâtiment sur trois ans. C’est plutôt rassurant.

Avis Immobilier : première en France, un immeuble résidentiel 22-26 sera construit en 2025 à Lyon

Vos avis : Immobilier : première en France, un immeuble résidentiel 22-26 sera construit en 2025 à Lyon
0 vote
Notation : /5